?? RDC : Ne jamais laisser au régime d’oppression 5 ans de plus

RDC LE DÉSASTRE À NOTRE PORTÉ

L’homme Africains est hostile au changement politique et à l’alternance du pouvoir démocratique. 

Deux peuples qui se font une guerre meurtrière pour la possession d’une province ou d’une richesse, sont bien plus jeune que deux gamains qui se donnent des coups de poing pour la possession d’une bille

?? La Kabilie se croît déjà vainqueur du scrutin et l’opposition instrumentalisé par la kabilie cherche comment y faire face. En effet dans les pays de la région de grand lac et l’Afrique centrale dans la quasi totalité du scrutins, le régime en place sort toujours vainqueur.

1. La commission électorale n’est pas souvent indépendante, instrumentalisé par le pouvoir.
2. Aucun régime en place organise les élections pour y perdre.
3. Il y a bel et bien la succession du pouvoir entre le successeur et le prédécesseur mais pas l’alternance du système politique.

Lire aussi : Shadary une personne peu recommandable pour une succession à l’exécutif

En étant conscient des enjeux géopolitiques, de la région de Grand lac et hégémonie actuelle, si le système kabilie réussissait à nouveau d’obtenir un mandat de 5 ans ça serait une vie vide de sens un obscure avenir, répression et humiliation au quel les Congolais devraient y faire face pendant un long période. Nous sommes tous témoins de la souffrance qui nous est infligé matin midi soir par des complotistes macabre pendant ces longues 17 années. Ne jamais permettre cela puis se reproduire a nouveau même si toute la classe politique semble être inexistant dans sa quasi totalité, seul le peuple conscient peut se faire libérer de cet impasse. 

 

Comments

comments

Posted in Analyse, Analyse & Réflexion, La médiocrité.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé