5 chantiers logements et routes bilans négative


Routes: en plein Capital

 
 
 
La RDC possède 152.400 km de réseau routier national répartis en routes d’intérêt général existant (58.129 km), routes d’intérêt local (86.871 km) et en voiries urbaines (7.400 km). Mais, « ce réseau est insuffisamment développé, car ne comportant que 2.823 km des routes revêtues », selon l’Agence nationale pour la promotion des investissements en RDC (Anapi). Alor qu'il ne même pas arriver à réaliser 1% de routes due, où est les routes?????
 

Logement: la saturation de la population en seul coin de la capitale

En RDC si on estimait l'espace construis et les espaces vide le Congolais peuvent tomber des nues. prenons juste l’exemple de Kinshasa avec une Superficie: de 9 965 km², sur le 24 communes, Maluku a lui seul a une superficie de 7948,80 km2 et N'sele 898,79km2 et le reste de 22 communes ont que une superficie de 1117,4 La gestion de l’espace organisé et urbanisé en RDC pose problème. L’État congolais ne fait aucun effort pour aménager ses villes. Depuis le départ des colonisateurs, aucun changement considérable n’est enregistré dans la réhabilitation des infrastructures immobilières héritées de la colonisation. Les villes gardent leur aménagement des années 50 et 60, alors que la pyramide d’âgés a complètement changé. Ainsi, on voit apparaître dans nos villes un nouveau phénomène: la construction des flates hôtels et des salles de fêtes. Les besoins croissants en logement justifient la crise de logement en RDC. tout ces espaces vide inhabité devait servir a construire les logement promis, en fin de désengorger la saturation de la population en seul coin de la capitale.

Comments

comments

Auteur de l’article : Modidi

Natif Kongo est une plateforme à laquelle est engagée dans l'activisme politique en ayant une attitude, et un engagement politique en privilégiant l'action directe à court terme par rapport aux principes théoriques et aux actions à long terme. Pour parvenir au changement économique, politique, environnemental et social. En général l'idée de créer cette plateforme à débuté en 2013 et publié deux ans après, par Mr. Modidi le fondateur administrateur le 16 mars 2016. Notre objectif Faire respecter les lois universel de droit de l'homme, tout en sachant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme opéré en RDC ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanisme à laquelle la plateforme NatifKongo lutte à l'avènement d'un Congo où les citoyens Congolais seront libres de parler et de croire, libérés de l'occupation de la terreur et de la misère qui semble être éternel. Nous luttons pour mettre fin à cet théâtre de l'occupation qui semble être commencé pour ne plus prendre fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.