Création d’emploi échec totale

Création d'emploi échec totale

Création d'emploi échec totale

Le secteur de l'emploi en République Démocratique du Congo reste quasi inexistant les Congolais n’ont pas la capacité de s'investir dans la reconstruction et de se doter d'une mentalité favorable à la paix durable" seuls 2 à 4% de la population totale active peut trouver un emploi dans le secteur structuré, alors que le reste se débrouille dans des activités précaires et sans accompagnement adéquat. Elle a ensuite souligné que sur 12 millions de jeunes en âge de travailler, 1 million seulement peuvent être absorbés dans des activités génératrices de revenus. La question que tout le monde se pose est, comment les familles congolaises se débrouillent-elles pour se nourrir ? L’informel est devenu depuis plus de 15 ans l’unique moyen de survie des Congolais.

 

En 2015, le produit intérieur brut de la République démocratique du Congo (RDC) s'élève à 39 milliards de dollars. Rapporté au nombre de Congolais, cela représente 478,2 dollars. Un chiffre qui vaut au pays d'Afrique centrale la huitième place du classement des pays les plus pauvres du monde. Avec un PIB de 39 milliards de dollars pour 81,7 millions d'habitants, le pays d'Afrique centrale perd ainsi 4 places à ce même palmarès. 77,2% des Congolais vivaient sous le seuil de pauvreté en 2012 d'après la Banque mondiale.

  • PIB par habitant en 2015 : 478,191 dollars
  • PIB 2015 : 39,059 milliards de dollars
  • Population 2015 : 81,7 millions d'habitants

Comments

comments

Posted in Uncategorized.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilie"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.