RDC article 64

En RDC, c’est le calme avant la tempête. L’explosion viendra et elle sera à la hauteur de la déception »

En vidant toutes les institutions de leur substance, Kabila et ses complices qui sont; UDPS, UNC, FCC, CENI et Paul Kagame ont prit le Congo en otage . Congolais, il ne nous reste plus que la résistance prescrit par l’article 64 de la Constitution »

En réalité, il n’y a pas eu d’élection. Il y a eu un processus de nomination. La déception est générale. Elle touche la très grande majorité de la population congolaise à hauteur de 75 %. L’espoir était immense, quand bien même on pouvait craindre une parodie d’élection. Cet espoir a été foulé au pied par Joseph Kabila et ses alliés de circonstance.

Aujourd’hui, après l’annonce de la décision de la Cour constitutionnelle, il y en a qui pense que parce qu’il y a une relative accalmie, que la population n’est pas encore dans la rue, que certains grands leaders ne se sont pas encore exprimés, cela doit être interprété comme une forme de résignation, voire d’acceptation. Ils ont tort de le croire. En réalité, la colère est à la hauteur de la déception : très forte.

Tout de même, oui. Nous avions malgré tout un petit espoir que ces institutions, même si nous les savions entièrement entre les mains du pouvoir, pouvaient avoir un sursaut d’indépendance face à l’évidence des résultats. L’écart entre les candidats étaient en effet abyssal. Mais là, elles sont allées trop loin.

Celui qui a moins de 18 % des voix – Félix Tshisekedi – est déclaré vainqueur de l’élection présidentielle, et celui qui est arrivé en tête avec plus de 60 % des suffrages – Martin Fayulu – est relégué en troisième position. Lors des élections législatives et provinciales, c’est pire.

Les résultats ont été donnés alors que les suffrages n’avaient pas encore été dépouillés dans toutes les provinces. Le FCC a été laminé lors de la présidentielle et il remporterait l’écrasante majorité des sièges à l’assemblée nationale et dans les assemblées provinciales, donc au Sénat. Tout cela n’est, à l’évidence, pas crédible du tout.

 

Comments

comments

Posted in A la une, Événements.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondé, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilia"

3 Comments

  1. Le peuple Congolais à décidé et il a fait son choix respectez leur choix et laisser nous respirer avec vos négativités infondées

  2. vainquez-les donc; on sent clairement le partisanat. Et vous voulez que ont vous fasse tous aveuglément confiance. Nous savons que l’UDPS ne plais pas à vos parrains occidentaux et vous même vous avez de la haine vis à vis de Fatshi parce qu’il est Luba, on vous connaît. Bande d’amateurs, flatteurs. Vous avez cherchez le chaos en RDC envoyant 80 militaire américains pour profiter de soulèvement populaire mais le Dieu de Fatshi vous a tous confondu. Des lécheurs des cu des Colons bande des vendu. Et il y a rien qui va se passer après Fatshi président du Congo élu du peuple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.