Kalv Mutond et Henri Mova

Kalev Mutond et Henri Mova prépare une répression à Kinshasa et Kananga

Après l’annonce du non lieu du scrutin à Béni, Butembo, en raison de vuris d’Ebola et de l’insécurité qui se sévit dans le territoire de Yumbi au Maï-Ndombe.  En dépit de cette conspiration de mauvaise foies de priver les Congolais le droit de voter.  A Kinshasa aussi, tout ne va pas se dérouler comme on le souhaite. Matadi et Boma pareil, sans oublier kananga et Tshikapa, Kalv Mutond l’administrateur général de l’Agence nationale de renseignements congolaise ANR et Henri Mova ministre de l’intérieure sont au laboratoire de conspiration. Bientôt ils donneront d’autres pistes à Naanga pour réduire l’électorat de l’opposition.

Dans ces villes citées, les bureaux de vote fermeront plus tôt pour soit disant problème de sécurité. Ils sont entrain de monter une milice des jeunes pour troubler l’ordre public. Cette milice aura des banderoles et pancartes de l’opposition et des mouvements citoyens. Voilà comment Naanga, Mova et les les maires de ces villes jetteront la responsabilité à l’opposition, principalement à Fayulu, Lucha et Filimbi.

 Lire aussi :  RDC campagne électorale : 152 cas de   violations des droits de l’Homme enregistrés (Acaj) 

Tout porte à croire que la Kabilie cherche à se maintenir au pouvoir par force et cela provoquera une révolte à laquelle au nom de la liberté le sang des coulera dans toute l’étendue de la RDC. La vérité est que Kabila et son gouvernement cherchent de mettre au point un stratagème, d’empêcher le peuple d’aller voter dans des villes où ils savent que ne seront jamais vainqueur.

Serte la plateforme Natif Kongo conseille à  Nangaa de faire attention à la vie des Congolais, car la vie est sacré et très « importante. Kabila a déjà beaucoup volé avec son gouvernement médiocre et tué. Nous te disons le 30 décembre s’il n’y a pas des élections Joseph Kabila va tuer 80 millions des Congolais pour qu’il amène les Rwandais pour nous remplacer. Le 30 décembre 2018 le pays doit être sauvé, libéré et Kabila doit partir.

 Lire aussi :  La Céni de la Kabile vient dire qu’il y   aura pas d’élections ce dimanche à Beni, Butembo et Yumbi 

Comments

comments

Posted in Analyse & Réflexion, Reflexion.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondé, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilia"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.