La RDC est ligoté par le régime d’occupation Rwandaise dirigé par Hypolite Kanambe


Depuis que l’imposteur fils d’Adrien Kanambe est à la tête de l’État, le Congo se porte de plus en plus mal au point au quel tout Congolais se retrouve victimes de la mégestion de la kabilie, sauf ceux là qui ont  opter d’être des pro accompagnateurs du régime d’occupation Rwandaise, d’oppression « sanguinaire » des complotistes macabres.

Voici quelques figures des Congolais pro accompagnateurs de l’occupation Rwandaise qui occupent les postes clés de la République.

Lambert Mende Omalanga Ministre congolais de la Communication et des Médias

Kalev Mutond Administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR) 

André Kimbuta Yango Gouverneur de la ville province de Kinshasa, la capitale

Crispin Atama Tabe
Ministre de la Défense nationale, des Anciens combattants et de la Réinsertion

Henri Mova Sakanyi Vice-Premier ministre congolais
Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité

Evariste Boshab Ex Vice-Premier ministre congolais

Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité

Aubin Minaku Président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo

Alexis Tambwe Mwamba Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits humains

Léonard She Okitundu Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale est le ministère du gouvernement de la République démocratique du Congo chargé de l’animation et du suivi de sa politique étrangère et de sa diplomatie.

Corneille Nangaa Président Commission électorale nationale indépendante (CENI, appelée CEI jusqu’en mars 2011)

Jérôme Kitoko Kimpele Premier président de la Cour suprême de justice

Flory Kabange Numbi, Procureur général de la République

John Numbi L’ex inspecteur général de la Police nationale congolaise. En juin 2017, le gouvernement congolais lui décerne le titre honorifique de grand officier de l’ordre des héros nationaux au même rang que Kabila et Lumumba.

Dieudonné Amuli Bahigwa Ex-FAZ, issu de l’ex-rébellion du MLC nommé par Ordonnance présidentielle le nouveau commissaire divisionnaire principal de la Police nationale congolaise -PNC

Célestin Mbala Lieutenant-Général nommé, par ordonnance présidentielle, nouveau chef d’Etat-Major des FARDC.

Gabriel Amisi Kumba, alias Tango Four, Il occupe un poste important : celui de chef de la première zone de défense

Il sont légion, on peut que citer les ténors de ce régime d’oppression au quel ils favorisent le glissement et le maintien de la kabilie au pouvoir. Une poignée d’hommes dépourvu de sens ont ligoté le peuple Congolais et ont pris le Congo en otage pendant plusieurs années sans Soupir ni répis. Ils sont tous animés d’une mauvaise volonté en ce qui concerne les intérêts supérieurs de la République. Tout ces hommes soit disant politique sont naïf et font la honte du Congo RDC, une infernale désorganisation est vite ressenti depuis qu’ils sont à la commande des postes clés de la République. 

La pauvreté a élu domicile alors que le pays possède des minerais, du pétrole ainsi qu’une faune et une flore incroyable. La classe politique Congolaise, elle, semble totalement désintéressée de l’avenir de son peuple. Pour ceux, qui comme moi, n’ont pas des hommes politiques dans la famille restreinte, la pauvreté est la normalité car nous n’avons jamais connu autre chose. Dans les milieux urbains, les hommes politiques s’enrichissent sans pudeur. Certains sont devenus les bourreaux de leur propre peuple. Survivre est une lutte commune à des millions de Congolais. 

Voici quelques figures des étrangers qui occupent les postes clés de la République tout en étant contre le développement du Congo RDC.

Hypolite Kanambe Mtwale Alias Joseph Kabila est le fils d’un ancien opposant rwando-tanzanien, Christophe Adrien Kanambe, et de Marcelline Mukambukuje. Il a été formé au métier des armes par le chef d’état-major de l’armée rwandaise, James Kabarebe. Il devient major-général. Rwandais tutsi

Azarias Ruberwa manywa Ex vice-président, ministre d’État congolais ministre de la Décentralisation et des Réformes institutionnelles. Rwandais tutsi

Léon Kengo Wadondo juriste de formation, Premier commissaire d’État puis Premier ministre du président Mobutu Sese Seko, qui dirigeait alors le Zaïre, il est le président du Sénat depuis 2007. Juif-polonais tutsi

Charles Bisengimana, Général des forces de sécurité de la République démocratique du Congo et le commissaire divisionnaire principal de la Police nationale congolaise entre 2010 et 2017. Rwandais tutsi

RDC : Des Généraux Rwandais étouffent les généraux Congolais , les Ongs des droits de l’homme dénoncent. Selon ses Ongs dont la VSV, regrettent l’occupation des postes et fonctions stratégiques dans l’armée et la police de la République Démocratique du Congo, des sujets Rwandais bien identifiés, qui, dans l’ensemble étouffent les Généraux fils du pays.

Je me demande comment la RDC peut un jour gagner la guerre contre le Rwanda? C’est qui est drôle même Mzee avait Nommé le jeune Général Rwandais, Kabarhebe, à la tête de l’armée nationale, mais curieusement, même les anciens militaires congolais ont accepté de se soumettre à ce sujet Rwandais.

Mbuji Mayi et Kananga étaient dirigés par le général Obed, un Rwandais du sang. Il faut dire que les généraux Rwandais se sont infiltrés depuis plus de 20 ans dans l’armée de la RDC. Tous ces individus ont été nommés par décret de « Joseph Kabila » au sein des FARDC avec la complicité passive des généraux congolais, qui ne voient rien, ne disent rien, et les conséquences sont fâcheuses. 

Les ONGS de la RDC livrent quelques noms et Fonctions:

01 Général Jean BIVEGETE: Auditeur Général de l’armée (Haut magistrat militaire)

02 Général MASUNZU: Cmd Adjoint 10ème Région militaire/Bukavu

03 Général MALICK KIJEGE: Inspecteur Général de l’Armée (ex. G4-EMG) FARDC/KINSHASA

04 Général OBED RWIBASIRA: Cmd 5ème Région militaire à Kananga/Kasaï-Occidental

05 Général MUSTAPHA MUKIZA: Cmd Base militaire de KITONA (Bas-Congo)

06 Général Charles BISENGIMANA: Inspecteur Général Adjoint De La Police Nationale/Kinshasa

07 Général JEROME GAKWAVU: EMG/FARDC-Kinshasa 08 Général BOSCO NTAGANDA: Ancien Chef d’Etat Major du CNDP (Maintenant A la CPI, Lahaye, Hollande)

09 Général Laurent NKUNDA: Chef du CNDP devenu M23 ( maintenant au Rwanda)

10 Colonel BONANE: Cmd 4ème Brigade en Ituri

11 Géneral MAKENGA SULTANI: chef du M23 en rebellion au Nord-Kivu

12 Colonel KAMANZI François

13 Colonel MUNYARUGERERO Françoise: Cmd de la Police de l’enfance/Nord-Kivu

14 Colonel MUHINDO François: Cmd de la Brigade Delta à
Kichanga/Masisi

15 Colonel François ZERO BRAVO: EMG-Armée mixée de
NKUNDA, (81ème Brigade FARDC)

16 Colonel MUTEBUTSI Jules En exil au Rwanda après la rébellion de Bukavu, Juin 2004

17 Colonel ROHORIMBERE: Dispo/EMG-FARDC 18 Colonel GISHONDO ELIE: Dispo/EMG-FARDC

19 Colonel PADIRI Jonas: Cmd Brigade EQUO à Kimoka-Sake/Nord-Kivu

20 Colonel BOLINGO MATANE: 10ème Région Militaire/Bukavu

21 Colonel BIRORI Benjamin: Conseiller Militaire/Ruberwa (En Formation En Chine)

22 Colonel BISOGO Venant: Dispo/EMG-FARDC (en rébellion au Sud Kivu : G47)

23 Colonel WILSON: Cmd adjoint de la brigade ALPHA à NYANZALE-MWESO

24 Lt Colonel MUNYAKAZI: EMG-Armée Mixée de NKUNDA (83ème Brigade FARDC)

25 Lt Colonel Claude MUCHO ½: Cmd brigade Charly à Mushaki/Masisi

26 Lt Colonel INNOCENT Ex ½ : G4 AFDL/RCD aujourd’hui G4 E.M-Armée mixée de NKUNDA

27 Lt Colonel KABUNDI ½ : Cmd brigade EQUO à KIKOMA SAKE/Nord-Kivu

28 Lt Colonel BISAMAZA ½: Cmd brigade BRAVO/RUTSHURU au Nord-Kivu

29 Lt Colonel NIYIBIZI: Cmd du Br. de la Brigade EQUO/Nord-Kivu (Source: FARDC)

Les Ongs locales dont la VSV, ASADHO, ANMDH, précisent le nombre des officiers généraux et Supérieurs de la seule tribu des Tutsi dépasse le nombre des Généraux et Colonels de toutes les tribus de la RDC. Sur cette liste, les Ongs notent le nombre de plus ou moins 300 Capitaines rwandais tutsi dans les FARDC réguliers. Et voila les acteurs des crimes organisés contre la République Démocratique du Congo sous ordres de Paul Kagame et son FPR, en ces jours au commandement de tout un pays. C’est un dossier à suivre.

Comment pourrons-nous mener à terme notre transition alors que le Rwanda impose à nos institutions ses propres compatriotes sous l’étiquette de « Tutsi » pour torpiller le processus en cours et faciliter leur plan d’annexion de notre pays ? Comment pouvons-nous espérer trouver demain une solution définitive de paix avec des hommes qui sont décidés à user de la ruse et de la violence pour arracher de force une partie de notre territoire national ? Là est le problème que la communauté internationale élude pour l’instant, mais qui demain apparaîtra au grand jour. C’est pourquoi je voudrais crever l’abcès en présentant les preuves de cette grave réalité au grand public afin que chacun assume ses responsabilités.

Comments

comments

Auteur de l’article : Modidi

Natif Kongo est une plateforme à laquelle est engagée dans l'activisme politique en ayant une attitude, et un engagement politique en privilégiant l'action directe à court terme par rapport aux principes théoriques et aux actions à long terme. Pour parvenir au changement économique, politique, environnemental et social. En général l'idée de créer cette plateforme à débuté en 2013 et publié deux ans après, par Mr. Modidi le fondateur administrateur le 16 mars 2016. Notre objectif Faire respecter les lois universel de droit de l'homme, tout en sachant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme opéré en RDC ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanisme à laquelle la plateforme NatifKongo lutte à l'avènement d'un Congo où les citoyens Congolais seront libres de parler et de croire, libérés de l'occupation de la terreur et de la misère qui semble être éternel. Nous luttons pour mettre fin à cet théâtre de l'occupation qui semble être commencé pour ne plus prendre fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.