Le Congo et sa population nul est à l’abri du chaos

C’EST dommage pour certaines personnes qui croient être heureuse ou simplement satisfaite juste par ce que lui est sa famille ont réussi à se démarquer de la pauvreté et l’injustice sociale congolaise. Ces deux images nous enseignent de plus, c’est à dire ; on peut bien s’habiller mais lorsqu’on se retrouve au milieu d’immondices c’est la saleté qui est plus remarquables.

Donc c’est pareil avec quelqu’un qui est riche mais dans un pays extrêmement frappé par la misère et pauvreté ni sa richesse ou son rend social sera dans les statistiques des organismes internationaux si c’est ne que le PIB qui est le seul indicateur économique permettant de mesurer la production de richesses d’un pays.

 

De nos jours la majorité des congolais n’envisagent pas de rejoindre la lutte pour un Congo souverain et démocratique auquel tout congolais sera bénéficiaire de ce qui lui revient de droit, cependant on remarque que les Congolais ont opté une attitude de chacun pour soi et Dieu pour tous.

Tout en oubliant que la libération du Congo exige l’implication de tous, la beauté du ciel la nuit c’est lorsque tous les astres lumineux sont actifs et c’est pareil pour une nation. On devient une forte nation seulement lorsqu’on est unis et déterminé en tant que Congolais nous avons le devoir rendre notre pays respectueux et prospère n’y attendez pas que les autres le fasse à votre place.

C’est une évidence qui n’est pas contraire à la réalité des faits, déjà pour mieux comprendre prenons le cas des Congolais qui ont excellé dans presque tous les domaines individuellement Art, Sport, Musique, Littérature ….. il y a à remarquer qu’ils ont même du mal de devenir de renommés mondiale et tous se retrouvent dans les oubliettes aussitôt que prévu. C’est là est dû à la médiocrité généralisée de notre pays qui ne cesse de régner en maître sur tous les organes et domaines de la République.

L’acharnement de vouloir réussir sa vie est irréprochable mais lorsque ça devient un fardeau lourd à supporter on est sensé de faire la rétrospection en fin de voir le réel problème, retour à la case départ qui est l’état. La politique exercée au Congo est elle favorable pour la société ? Comme stipule la constitution au titre deux ; DES DROITS HUMAINS, DES LIBERTÉS FONDAMENTALES ET
DES DEVOIRS DU CITOYEN ET DE L’ETAT et au premier chapitre ; Des Droits civils et politiques.

Quant à la réalité quotidienne nous constatons une fausseté de l’exercice du pouvoir, et en tant que citoyen on doit demander des comptes à la classe politique congolaise qui continue à abuser de nous d’une manière répétée et renouvelée. Par contre la politique est là pour nous aider de voir clair 👁️ car elle est relatif à l’organisation, à l’exercice du pouvoir dans une société organisée. La politique a pour nature et pour objet de faire participer l’individu à la vie sociale équilibré et de lui offrir l’opportunité à la connaissance, afin de lui permettre d’y participer de manière plus lucide et plus consciente dans la société. Par l’action : à cet égard, elle est essentiellement « politique », au sens plein du mot − l’homme est un « animal politique » − que son contenu soit politique stricto sensu, économique. C’est de cette façon de voir et de faire les choses que nous y arriverons à obtenir ce qui nous revient de droit sans cela nous resterons trop longtemps dans un labyrinthe sans issu. Pensez y avant de dire que le problème politique du Congo ne vous concerne guère.

Article récent

Comments

comments

Posted in A la une, Kongo, Politique.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé