Martin Fayulu a fini par décollé après 6 heures d’empêchement par la kabilie


Fayulu est toujours attendu à Beni, des milliers de militants des partis et regroupements politiques de l’opposition sont mobilisés à 52 Km, au rond-point VGH, au cœur de la ville commerciale de Butembo pour accueillir le candidat de la coalition Lamuka.

Lire aussi : RDC : les élections du 23 décembre l’absolue de bêtises

D’après le député national Muhindo Nzangi, coordonnateur de campagne du candidat, Fayulu va fouler le sol de Butembo dans la soirée en provenance de Beni où il va lancer sa campagne électorale.

«Je viens de payer 500 FC pour accéder à cet étage (un chantier) et avoir une place stratégique pour voir le président Fayulu»,

témoigne Jules Kasereka qui a dû, d’après lui, suspendre depuis 13 heures son activité de taxi pour ne pas rater le rendez-vous.

«Je ne vais pas quitter ici (place VGH, Ndlr) sans écouter le président Fayulu. Je suis déterminé à patienter », confie de son côté Kakule Mabele, 60 ans, qui vient d’y passer  2 heures. Depuis l’avant-midi, le trafic est suspendu entre le Rond-point Kaghuntura et la Galerie «Joli rêve», sur la rue Président de la république, principal boulevard de la ville.

Lire aussi : Tshisekedi et Kamerhe sont à Goma pour une période d’élections

Au lieu de meeting on note la présence des dizaines des policiers déployés pour «assurer la sécurité et maintenir l’ordre public». En attendant l’arrivée de Martin Fayulu, le public est animé au rythme des musiques révolutionnaires par des artistes musiciens locaux, dont Mista Faba, reconnu dans la ville pour ses chansons critiques à l’endroit du pouvoir.

«Pas de président! Pas de président! Pas de président!», chante par moment le public, dénonçant, d’après eux, le « délaissement » des habitants du Grand-Nord (Beni, Butembo et Lubero, Ndlr) par les autorités.

Lire aussi : RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l’opposition

Cette mobilisation à Butembo est, d’après les organisateurs, réussie, grâce surtout à l’implication du Rassemblement congolais pour la démocratie/Kisangani mouvement de Libération (RCD-KML), le parti d’Antipas Mbusa Nyamwisi qui a déployé dans la ville des sensibilisateurs qui sillonnent et appellent à accueillir le Fayulu.  Malgré cette mobilisation, les activités socio-économiques tournent comme d’habitude à Butembo.

Comments

comments

Auteur de l’article : Natif

Activiste Militant Résistant Ma cause est bel bien fondé, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilia"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.