Message direct à monsieur Joseph Kabila

Nous alertons la Communauté Nationale et Internationale sur votre personnelle implication sur l’ingérence du processus électoral et entrave de la campagne électoral de l’opposition. Nous stigmatisons votre rôle personnel dans l’implosion de l’Opposition.

Bref, toutes vos stratégies montées pour faire élire Emmanuel Shadary semblent prendre de l’eau. Le dauphin devenu sur le bord, fretin se fait bouffer partout à travers le Pays. Les bases de toute tricherie deviennent aléatoires. La réalité est cruelle et têtue. Le quadrillage électoral de ces deux candidats de l’Opposition complique toute équation de tricherie. Que faire et comment agir ?

Vos cellules de réflexion ont monté une parade afin de justifier le report des élections pour lesquelles, vous n’avez même pas réuni tous les moyens financiers et matériels pour leur organisation effective. Il faut dès lors servir tout le monde. En commençant par les américains qui étaient à la pointe des pressions pour vous empêcher de violer la Constitution.

Vous leur faites croire que leurs intérêts à Kinshasa étaient en danger car, les terroristes s’apprêtaient à s’y attaquer. Mais seulement, vous n’avez pas été en mesure d’en fournir des éléments probants. Vous l’avez fait car, vous saviez que la thématique sur le terrorisme était porteuse auprès des Américains. Question de collaborer avec eux dans cette lutte et obtenir une décrispation dans cette relation tendue.

Vous avez mobilisé des fonds importants pour cette opération. Devant cette absence des preuves, vous avez imaginé la stratégie d’incendier les entrepôts qui selon vos thuriféraires dans lesquels étaient entreposées les machines à voter (tant décriées par les populations); Faudrait- il encore se rassurer si elles y étaient ?

Le choix de ces entrepôts n’était pas un fait de hasard. Cette concession située sur l’avenue Haut Commandement dans la Commune de la Gombe, abritait jadis le garage de la STA et qui dépendait du Ministère des Travaux Publiques. Dans le cadre de la coopération entre les USA et la RD Congo, cette dernière avait été cédée ou encore moins vendu aux Américains pour y ériger leur Ambassade suivant les normes anti-terroristes comme ils le font partout au monde.

En y provocant cet incendie, vous vouliez faire croire aux Américains que la menace terroriste contre leurs intérêts était réelle. Ainsi vous pourriez faire d’une pierre deux coups. Vis à vis des américains, recréer la confiance mutuelle et obtenir une dépressurisation sur votre régime afin d’obtenir un sursis à la tête du pays car, se présentant comme un rempart contre le terrorisme qui viserait les intérêts américains au Congo. Vis à vis des Congolais, leur faire croire que les matériels ayant été brûlés, il sera très difficile dans le temps qui nous sépare à la date du 23 décembre d’organiser des élections.

Pour accréditer cette thèse, vous envisagez d’approcher les leaders de l’opposition de façade, tout en écartant l’opposition la vraie et irréductible à travers de poursuites judiciaires fallacieuses en préparation, pour obtenir une soit-disant correction de ce qui n’avait pas été bien fait en amont de ces élections. Certains de vos collaborateurs n’hésitent plus de parler de l’application partielle des Accords de la Saint Sylvestre, y compris quelques mesures de décrispation. Bref, obtenir une restructuration de toute l’architecture électorale en y intégrant les éléments de l’opposition de façade (entendez Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe).

Natif kongo

Le test grandeur nature sur terrain vient de démontrer que les FCC (Front Commun du Congo) n’ont aucune maîtrise du terrain et aucune emprise sur le peuple. Vous venez de réaliser que malgré les beaux discours de vos collaborateurs, le Chef que vous êtes, est nu malgré toute la territoriale entre vos mains. Les populations de tout le pays viennent de vous exprimer leur désamour. Même vos propres collaborateurs ont peur de s’afficher ouvertement comme étant de votre bord politique lors de leurs déplacements en campagne dans leurs fiefs respectifs. Il y a soif d’un changement au sein de nos populations. Vous ne pouvez plus continuer à faire la politique d’autruche. Votre survie politique en dépend malgré, tous les torts causés à notre peuple et au pays.

Lire aussi : RDC : Alias Joseph Kabila envisage encore la magistrature suprême en 2023

Monsieur Joseph Kabila

Non seulement que certains de vos collaborateurs envoyaient déjà au moment de cette incendie des tweets pour confirmer le nombre des matériels qui se trouvaient dans ces entrepôts et qui ne devait être connu que par les Membres de la CENI, mais choses graves, en observant de prêt ces décombres, on constate que les véhicules en aciers ont pris feu. Curieusement des palettes en bois n’ont pas pris feu.

Natif kongo

Un compatriote  m’a fait savoir que c’est comme dans la province du Maniema où un adage populaire dit « Shoka ili lungula, mupini aka bakiya », traduction, « dans un feu la hache a pris feu mais la manche (en bois) est restée intacte « . Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose. Nous sommes ahuris d’apprendre que vos officines sécuritaires et judiciaires sont mises en branle pour imputer ces incendies aux Militants de la plateforme LAMUKA et pour ce faire, elles chercheraient à inculper le Candidat Commun Martin Fayulu, à l’instar du sort réservé à Moise Katumbi et Jean-Pierre Bemba.

De grâce, un peu de gêne. Vous avez entre vos mains tout l’appareil sécuritaire de ce pays que vous actionnez contre n’importe qui et au gré de vos humeurs. Ces entrepôts se trouvent dans une zone militarisée, sous surveillance militaire permanente. Évitez de vous rendre ridicule en extrême. Après les six cents mercenaires de Moïse Katumbi, vous voulez cette fois-ci nous calfater les oreilles avec les pyromanes de Martin Fayulu alors que vous savez très bien que ce sont vos propres artificiers de l’armée qui ont agi comme ils avaient fait au siège de l’UDPS, provoquant des morts.

Siège de l’Udps 8 morts

Selon un témoin oculaire : « Le Major Isokele du Bataillon Garde Républicaine est arrivé dans cet- entrepôts vers minuit avec 3 pick-ups des Forces Armées de la RDC remplis de sacs des matières non identifiées. Ces éléments de la Garde Républicaine sont répartis vers 1 heures du matin laissant ces entrepôts sans sécurité ». Quand dites-vous ? A moins que vous nous fassiez croire qu’il s’agissait des militants de la Plateforme LAMUKA soigneusement et impérialement déguisés en militaires de votre garde républicaine. Le Peuple connait votre modus operandi. C’est trop tard, il ne tombera plus dans votre piège.

Monsieur Joseph Kabila

Vous êtes en train de vous dévoiler, vous vous conduisez en voyou comme sur un terrain conquis. Qui vous a fait croire que ce Pays vous appartenait ? De quel droit devriez-vous ordonner qu’on cloue l’avion d’un candidat au sol à Goma au motif qu’il n’y a pas de carburant sur place ? Tous ces artifices que vous déployez ne peuvent en aucun cas vous grandir bien au contraire, ils suscitent la haine au sein de la population. Tshisekedi le Père a subi le même sort lors des élections de 2011. Le carburant de SEP (Société d’Entreposage Pétrolière) Congo vous appartient désormais. Contrairement à ce que vous pensez, ce peuple ne se laissera plus manipuler. Vous plantez le décor pour une guerre civile dont vous en serez le seul et seul instigateur.

Monsieur Joseph Kabila

Vous avez droit à une dignité et une pension de retraite constitutionnelle honorable. Le temps presse et les impératifs de développement qui abritent ce peuple ne permettent plus à un quidam de votre trempe de s’amuser avec son devenir. Vu que vos crimes sont légion il serait judicieux que vous puissiez répondre pour vos crimes devant un tribunal compétant. Les congolais sont au bord d’une insurrection qui vous chassera sans commune mesure. Il vous appartient de l’intérioriser et prendre les dispositions qui s’imposent car la patience de ce peuple est au bout.

Voir

Comments

comments

Posted in Analyse & Réflexion, Lettre ouverte, Reflexion.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilie"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.