RDC : 65 ministres le record d’un gouvernement éléphantesque

Après avoir inondé sa présidence avec 156 conseillés à majorité de sa tribu Félix Tshilombo ne se limite pas là. Le tout premier gouvernement de la première alternance négociée du pouvoir, sous l’ère de Félix Tshisekedi, sera le plus grand (en nombre) gouvernement que la RDC n’ait jamais connu depuis son indépendance en 1960. 

Il sera composé de 65 ministres, un record !, d’après des sources proches de la coalition majoritaire du FCC (Front Commun pour le Congo) dont un des cadres a contacté vendredi 7SUR7.CD.

Le record d’un  gouvernement éléphantesque était détenu par les deux gouvernements animées entre 2007 et 2009 par feu le patriarche Antoine Gizenga Fundji. Gizenga I et Gizenga II avaient 61 membres.

À l’opposé,  feu le président de la République M’zee Laurent Désiré Kabila avait constitué le plus petit gouvernement de la RDC,  avec seulement 13 ministres.

Comme lors de la formation du gouvernement Gizenga, la taille du gouvernement Ilunga Ilunkamba ne va pas manquer d’alimenter le débat sur le train de vie de l’État, jugé élevé par rapport à la modicité des ressources disponibles.

Face aux critiques de l’opposition d’alors, la majorité de l’époque minimisait l’impact financier de la taille de son gouvernement et mettait en avant les gains politiques, notamment la cohésion et l’unité nationales malmenées après un processus électoral violent au cours duquel le clivage Est-Ouest avait été exacerbé.

L’accord sur les négociations pour la formation du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba est intervenu le mercredi passé et le jour suivant, hier jeudi,  les négociateurs du FCC sont allés à la résidence GLM rendre compte à leur autorité morale le président honoraire Joseph Kabila Kabange, selon la même source.

Source info : 7sur7.cd

Comments

comments

Posted in Élections.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé