RDC: Au Kasaï pret de 550 école ont été détruits

Les violences qui ont endeuillé l’espace Kasaï courant l’année 2016 ne cessent d’allonger les dégâts. Plus de 440000 élèves issus de plus de 550 écoles n’ont pu terminer l’année scolaire 2016-2017, de chiffres qui sortent du coordonateur des urgences à l’Unicef dans l’espace Kasaï, Oscar Butragueno, qui s’est confié à nos confrères de Radio Okapi lundi 15 janvier. Une situation que le Fonds des nations unies pour l’enfance compte apporter son soutien.

« Nous estimons que les écoles sont une opportunité de donner une meilleure vie à la jeunesse et de réduire les conflits qui ont émaillé », a expliqué Oscar Butragueno.

L’Unicef a déjà installé 14 écoles temporaires que fréquentent quelques 4700 élèves, moins de deux pourcents de ceux qui n’ont pu finir l’année scolaire dernière, et compte construire 100 écoles semi-durables dans les prochains mois. L’espace Kasaï a connu des violences courant 2016 après la mort du chef coutumier Kamwina Nsapu. Plus d’un millions de congolais se sont refugiés en Angola et de dizaines de fosses communes découvertes.

Comments

comments

Posted in Drame, Education.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé