RDC BCNUDH

RDC BCNUDH : violations des droit de l’homme en Mars 2019

En mars 2019, le BCNUDH a documenté 491 violations des droits de l’homme en RDC, un chiffre stable par rapport au mois de février 2019 (495 violations). Sur l’ensemble du territoire, les agents de l’Etat sont responsables de 61% des violations documentées,

dont les exécutions extrajudiciaires de 37 personnes, parmi lesquelles au moins 13 femmes, tandis que 39% ont été perpétrées par les combattants des groupes armés, dont les exécutions sommaires de 53 civils, dont au moins 11 femmes et deux enfants.

Globalement, les agents de l’Etat ont commis plus de violations en mars (301 violations) que le mois précédent (260 en février 2019), tandis que les groupes armés en ont commis moins (190 atteintes en mars).

Vidéos des violations de droit de l’homme en capitale Kinshasa

Voir l’intégralité du rapport

bcnudh_-_communique_de_presse_-_note_mensuelle_mars_2019

Article récent

Comments

comments

Posted in Dictature, Kongo.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilie"

2 Comments

  1. Vraiment c est désolant pour notre pays nous sommes de cet traitement inhumain depuis plusieurs decennie et la situation ne change jamais. Et c’est dommage parce que Fatshi ne va rien changer vu qu’il est sous l’emprise de Kabila

  2. Apparemment tu es perspicace tu continu à faire le dure à cuire malgré ta misérable vie, c’est à peine que je viens d’être informé que tu es SDF sans boulot sans papier et tu te fait passe pour quelqu’un aisé honte à toi petit frère tu ressemble à fayulu, il perd les élections mais il continu à crier vérité des urnes jusqu’à devenir instigateur à la révolte. nous ferons de notre mieux pour te faire d’abord expulser de la France là où tu vit présentement et puis ton sort au Congo sera misérable, les fanakwitis auquel tu as souvent prit tendance à réciter en critiquant et à promouvoir un discours maladroit ils vont t’anéantir sur place à Kinshasa sans pitié met dans ta tête de haineux et tribal que pour ton cas s’engage pas les autorités mais des militants de la base de l’UDPS que tu as tant méprise et tu aura à faire avec eux. Dès lundi 06 ton frère fauyulu va se présenté devant la justice. la liberté expression c’est ne pas la libertinage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.