RDC la gratuité des soins de santé

RDC : La gratuité des soins de santé aux militaires reste une mesure fantaisiste

Selon Félix Tshilombo les militaires de la République à Démocratiser du Congo  et les dépendants vont désormais bénéficier de la gratuité des soins et de la prise en charge médicale de qualité à l’hôpital militaire central du camp Kokolo, a décidé Félix Tshilombo, selon le chef d’état-major général de l’armée.

Cette décision a été annoncée le 14 juin dernier par le chef d’ Etat – major général de l’armée, le général d’armée, Celestin Mbala Munsense.

Défi à relever pour la gratuité des soins de santé aux militaires

Lire aussi : Santé en RDC: ou en est il secteur abandonner?

En décrétant la gratuité des soins de santé pour les militaires et leurs dépendants, aviez-vous fait des statistiques ? Déjà le gouvernement est incapable à connaître le nombre exact de nos militaires, en plus, quand vous parlez de leurs dépendants, il y a de ceux qui ont toute une famille élargie en leur charge.

Toutes ces mesures, avec quels moyens ? Vous parlez seulement de l’hôpital de Camp kokolo ? Or cependant tous ces hôpitaux jadis prisés sont confrontés à une rupture chronique de stock depuis de nombreuses années. En dépit de cela officiellement, les soins de santé sont gratuits pour les militaires et leurs proches depuis des années, mais cette mesure était peu observée, faute des moyens pour le corps sanitaire des forces armées de la RDC (FARDC). En effet avant de prendre ces genres de mesures le gouvernement devait être dans la capacité de résoudre cette situation qui jusqu’à présent est précaire. La quasi totalité des hôpitaux sur toute l’étendue nationale souffrent de manque des personnels ainsi d’équipement, en vrai le système de santé congolais nécessite une reforme dans son ensemble. Car depuis que les belges sont parti le système de santé au Congo est devenu  obsolète il n’y a pas de mis à jour. 

Est ce que Félix sait au moins les état réels de ces établissements ? Les matériels qui s’y trouvent ? La misère dans la quelle ces personnels vivent ? En outre le Congo a 26 provinces et pourquoi le Camp kokolo passerait-il en premier pour cette mesure ? Et quel est la qualité des services que ces hôpitaux offrira à ces patients ? Vu que tout est obsolète, même les médicament sont des mauvaise qualités que des dérivés.

Avant de prendre cette mesure aviez vous réuni tous les conditions requises sur toute l’étendue du territoire national ? Alors si c’est ne pas le cas, cessez de prendre des mesures populistes ayant pour objectif de plaire à votre famille politique ainsi que les fanaticos tribal qui vous soutiennent. L’État n’est pas un parti politique où l’on prendre des mesures fantaisistes.

Article récent

Comments

comments

Posted in La médiocrité.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé