Kabila

RDC : La transition sans Kabila n’est que possible avec l’article 64

Allons tout droit au but! Arrêtons de penser que s’il n’y a pas les élections avec la machine voter y’aura une transition sans Kabila.

1. Si Kabila s’entête aujourd’hui c’est par ce que tout les partis prenantes signataires de l’accord de saint sylvestre lui ont donné le pouvoir de rester en fonction jusqu’à l’installation du nouveau président élu.

2. Tout tentatives de le mettre hors pouvoir exécutif par une voie pacifique n’est pas faisable. Vu tout les nominations récent au sein de l’armée à de personnes sous sanctions Européenne sa explicite les intentions mesquin de Kabila et de sa famille politique.

3. Plus des 500 officiers supérieurs et 40 milles militaires étrangers dans l’armé régulier sont à la disposition de Kabila et ils sont prêts à exécuter les ordres venant de Kabila. Tout tentatives de le chasser par les armes créera plusieurs rébellion que seule on a aujourd’hui et le Congo va plongé dans une guerre inlassable.

4. Le seul moyen de libérer la République a Démocratiser du Congo, c’est la prise de conscience de chaque citoyen car les armées ne suffisent pas pour sauver une nation, tandis qu’une nation défendue par le peuple est invincible. L’article 64 est un a tout majeur dans cet chao actuel occasionné par l’illégitimité du pouvoir et voulu par la classe politique Congolaise.

Lire aussi RDC : Élections du 23 déc une piège tendue par la kabilie

 

Comments

comments

Posted in Analyse, Analyse & Réflexion, Reflexion and tagged .

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilie"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.