CENCO

RDC: le président « c’est monsieur Félix Tschisekedi », la CENCO accepte enfin les résultats

La CENCO reconnait finalement l’ex opposant de la république démocratique du Congo, Félix Tschisekedi comme le président élu du pays. C’est le deuxième adjoint au secrétaire général de la CENCO qui a fait la déclaration dans un entretien avec la radio allemande Deutsche Welle, précisant que la conférence épiscopale n’a pas boycotté la cérémonie d’investiture. La CENCO « prend acte de tout ce qui est arrivé », a indiqué lors de l’interview, l’abbé Georges Kalenga poursuivant qu’ « il y a eu la proclamation définitive de la cour constitutionnelle. Il y a eu un nouveau président de la république c’est monsieur Félix Tschisekedi ». Une nouvelle position de l’église qui pourtant avait contesté les premiers résultats de la CENI portant Tscisekedi à la tête de la RDC. Toutefois, la CENCO dit reconnaître et respecter les institutions de la république et donc elle se plie à leur verdict.
 
« Après l’arrêt de la cour constitutionnelle, la CENCO ne peut plus contester, c’est une institution compétente ; donc la CENCO reconnait aujourd’hui M. Félix Tschisekedi comme président de la république démocratique du Congo », a déclaré l’abbé Kalenga. L’homme de Dieu, souhaite par la suite au président élu, « une cohésion dans son gouvernement parce que c’est la grande préoccupation du pays, et qu’on aille devant pour la reconstruction du pays et que tout le monde l’accepte (Tschisekedi) et qu’on aille de l’avant ». Notons que l’investiture du nouveau président a eu lieu, jeudi 24 janvier, sans la présence de la CENCO ; mais l’abbé souligne que l’église n’a pas boycotté la cérémonie.

Info source : Benin web tv

Comments

comments

Posted in A la une, Élections.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondé, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilia"

2 Comments

  1. Était-il au coeur du souci électoral aussi?
    Une chose est sûre, les 3M d’echantillon dans un USB pour la confrontation avec les données de CENCO n’ont été assez pour prouver la ‘victoire’ de FT. Il ne connait même pas d’où proviennent les 38% lui attribués!

  2. Ça me dégoute de croire en cette CENCO qui brandit une fausseté,depuis quand fayulu qui n’a jamais était au kasai peut battre tshisekedi,une ONG de mensonge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.