RDC mandataire public

RDC mandataire public : Des nominations qui sonnent le glas de l’irresponsabilité et des combines.

Mandataire public : Albert YUMA et Sama LUKONDE à la Gécamines , Gabriel KYUNGU et Fabien MUTOMB à la SNCC

Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a signé deux ordonnances présidentielles nommant les dirigeants à la GECAMINES et à la SNCC. Au terme de la première ordonnance, « Albert YUMA » est reconduit PCA de la GECAMINES tandis que Sama LUKONDE , nouveau directeur général de la même entreprise. Dans une autre ordonnance, « Gabriel KYUNGU » devient le PCA de la SNCC tandis que « Fabien MUTOMB » ( député UDPS ) est le nouveau directeur général de la SNCC. De part et d’autres, des administrateurs ont aussi été nommés.

Après avoir nommé Sylvestre Ilunga premier ministre, Félix a signé deux ordonnances présidentielles favorisant des personnes de troisième âge. En effet rien n’ait changé, le régime de Félix est loin d’en finir avec les médiocres du système Kablie un groupuscule des individus mal intentionné responsable du chaos actuel. Nous constatons le repositionnement de même personne dans des postes à responsabilité « un cercle vicieux »sans précédent.  Albert Yuma fut président de la Gécamines depuis 2010 et serait parmi ceux qui ont fait fuités de recettes du secteur minier congolais vers des sociétés-écrans offshore.

Dans un rapport qui fait également état de sommes « disparues », pour un montant de 750 millions de dollars sur la période 2011-2014, « dont une partie a été transférée vers une des plus proches relations d’affaires de Kabila, le Groupe Fleurette, de Dan Gertler, en remboursement d’un prêt. L’opacité de la gestion financière de la Gécamines, ainsi que la faiblesse de sa production officielle, avait alimenté la spéculation sur la possibilité d’un détournement des revenus de l’entreprise au profit d’un petit nombre d’acteurs politiques ».

Ce chiffre concorde avec celui avancé par l’ONG Global Witness, dont l’étude portait sur la période 2013-2015.    » « Pourquoi Yuma ? » alors il fallait l’accepter comme premier ministre. Tout ceci ne fait qu’alimenter les soupçons ou à créditer la thèse selon lesquels, c’est toujours Kabila qui est au commande. Donc c’est toujours les mêmes personnes qui reviennent! ce pays n’a pas des chances en tout cas, pendant qu’il y a des millions des jeunes aptes, intelligents capables d’assumer des fonctions dans ces entreprises on nous ramène des vieux de 80 ans qui méritent la pension à la commande des entreprise publiques de l’État. 

La jeunesse congolaise très mécontent de l’ordonnance de Félix Tshisekedi  

« Il n’y a donc pas un âge requis pour être retraité en RDC ? Si donc les vieux qui avoisinent les 80 ans sont nommés, Où est la place des jeunes dans tout ça ? ».

« à voir ce qui se passe, on se rend bien compte que ce sont les mêmes noms qui doivent toujours revenir tous les temps comme si la RDC n’est peuplée que des mêmes personnes. N’y a-t-il pas d’autres congolais capables d’assumer ces responsabilités à part ceux qui ont détruit et volé ? C’est une honte pour cette république qui utilise ceux qui ont échoué hier pour la réussite de demain ». Et de conclure : « nous jeunes, sommes sacrifiés par d’autres jeunes Joseph Kabila puis Félix Tshisekedi ».

Les jeunes trouvent fallacieuse la raison d’expérience souvent évoquée et qui défavorise leurs recrutements. « Où est-ce que nous allons acquérir cette expérience si nous sommes tout le temps écartés des lourdes responsabilités ? Yuma a-t-il commencé sa carrière, vieux pour ensuite finir jeune ? Et Kyungu wa Kumwanza ? Et les autres ? », vocifèrent-ils dans plusieurs groupes WhatsApp jusqu’à estimer que ces nominations reflètent plus les intérêts personnels que ceux de la nation qui est elle aussi sacrifiée comme toujours par des politiciens congolais véreux.

Article récent

Comments

comments

Posted in A la une, Élections.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé

One Comment

  1. Vous le gens de LAMUKA vous êtes toujours comme ça jamais satisfait, alors ne vient pas cracher sur le président de la république. Depuis que Fatshi a été investi président de la république démocratique du Congo on sent la haine et la jalousie qui monte au créneau, tout ce qu’il apparaît illogique c’est au juste. Si tu peux donner alors de ton père comme ça il sera nommé à la prochaine occasion

Comments are closed.