RDC Marin fayulu

RDC : Martin Fayulu rejette la main tendue du président Félix Tshisekedi

Ce jeudi 24 janvier Félix Tshisekedi a rendu un hommage à Martin Fayulu durant son discours d’investiture en tant que nouveau président de la République démocratique du Congo.

« C’est ici l’occasion de témoigner de notre respect et sincère considération à l’endroit de notre frère Martin Fayulu Madidi avec lequel nous avons mené ce combat politique depuis plusieurs années. L’engagement de ce véritable soldat du peuple est un exemple pour la vitalité de notre démocratie et la responsabilité civique de chaque Congolais », avait déclaré Félix Tshisekedi, juste après avoir prêté serment.

Mais vendredi, celui qui est arrivé officiellement deuxième à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, Martin Fayulu, rejette la main tendue du nouveau président par la voix de son porte-parole, Prince Epenge.

« Nous voulons la vérité avant la réconciliation », dit-il. « Tout le monde a l’impression que la volonté du peuple n’a pas été respectée. Le vote des Congolais a été détourné. Après qu’on aura consacré la vérité, nous verrons alors pour le reste », déclare-t-il à la DW.

Pour sa part, Eve Bazaiba, la Secrétaire Général du MLC (Mouvement de libération du Congo de l’ancien Vice-président de la RDC Jean-Pierre Bemba), « l’État de droit ne signifie pas arrangement, combines et combinaisons pour gérer le pouvoir. Ce qui est mal conçu, mal préparé, va continuer négativement ».

Des discussions en cours

Certains proches du nouveau président congolais ne perdent cependant pas espoir. Sur les antennes de la chaîne DW, le jeudi 24 janvier, Vidiye Tshimanga, le porte-parole du président Félix Tshisekedi, a confirmé que des discussions étaient en cours avec certains membres de la coalition de Martin Fayulu (la coalition Lamuka qui signifie Réveillez-vous en langue lingala). Des discussions qui pourraient peut-être faire infléchir la position de Martin Fayulu.

Fayulu restera-t-il dans l’opposition ou décidera-t-il d’accepter la main tendue de son ex compagnon de lutte ? Seuls les jours à venir pourraient situer les uns et les autres. En attendant, les hypothèses et supputations vont bon train: pour certains, il vaut mieux pour Fayulu de ne pas se compromettre en restant dans l’opposition et pour d’autres, s’il se rallie à Tschisekedi, cela pourrait enclencher la grande réconciliation dans le pays. Cependant, on sait que la décision ne lui revient pas à lui tout seul et qu’il consultera forcément ses compagnons de la Lamuka dont Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba.

Source info : Benin web tv

Comments

comments

Posted in A la une, Affaires.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé

2 Comments

  1. Aux Présidents africains qui demandent aux Congolais de respecter la décision de la Cour constitutionnelle, je les prie de respecter la décision souveraine du peuple congolais qui a élu le Président Martin Fayulu Madidi à plus de 60%. N’encourageons pas la fraude, le mensonge et le faux. Félix n’a jamais été élu par le peuple par contre il à été nommé par kabila

Comments are closed.