RDC : quand est-ce que les tueries prendront fin ?


RDC : les massacres au Congo, comment est ce qu’on peut rester dans le silence ? Face à tout ces barbaries? En tant que citoyen consencieux activiste militant résistant Natif du Kongo il m’est le devoir de dénoncer ces actes funeste auquel les peuples congolais subissent nuit et jour durant ces deux décennies. Il s’avère que la vie humaine au Congo n’a plus d’importance, en priori ceux des authocautoc congolais, le régime en place tue nos compatriotes comme si on étaient des animaux. Sur toute l’étendue de la République il y a ce qu’on appelle l’abattoir humaines où pour tué une personne est devenu un acte de simplicité. 

Lire aussi : Le rapport de l’ONU compile des témoignages douloureux de victimes, dénotant de la complicité du gouvernement dans le contexte des massacres ethniques au Kasaï

Face à tout ce qui se passe en République à « Démocratiser » du Congo ne nous laisse pas trop le choix de choisir la façon dont nous souhaitons vivre. Nous sommes réprimé meurtrièrement face à la machine écrasante du gouvernement illégitime de Hypolite Kanambe alias « Joseph Kabila » qui opère savamment réfléchi en fin d’émietter la population congolaise à jamais. Selon plusieurs sources les violations de droit de l’homme en RDC augmente chaque année d’une manière considérable.

Rapport 2015 ; Au total, l’organe de l’ONU fait état de 3877 violations des droits de l’homme en RDC pour l’année 2015 sur l’ensemble du territoire. Un chiffre en « augmentation très significative de plus de 64% » par rapport à 2014, signale la note  du BCNUDH

Rapport 2017 ; Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) détaille, dans une note publiée le 24 janvier 2018, les principales tendances des violations des droits de l’homme survenues en 2017 en RDC. Selon cette note, 6 497 violations ont été répertoriées dans le pays au cours de l’année 2017, ce qui représente une augmentation de 25 % par rapport à 2016 (5 190 violations).

En effet la majorité de ces violations a été commis par les agents de l’État Congolais.

Lire aussi ; L’occupation à fait du Congo le symbole de la dictature perfectionnée de l’humanité

Illustration des massacres en RDC

Massacre en RDCRDCMassacre à BéniMassacre en RDCMassacre en RDCMassacre en RDCCongolais

Aucun réseau social veux ce genre des images ni Facebook ni Twitter ni YouTube car c’est choquant et certains personnes sont sensibles à des images pareil. Il y a même une politique sur Facebook à laquelle l’utilisateur doit décider ou pas de voir l’image. Tandis qu’au Congo il y a de cela deux décennies que les Congolais sont témoins oculaires des massacres, ils n’ont jamais choisi de vivre avec cette réalité. C’est traumatisant de voir le sang couler tout les jours.

Pour preuve voici la vidéo ; suite à plusieurs actes dégradante, la ville de Goma compte désormais de nombreux troubles mentaux.

 

 

 

Comments

comments

Auteur de l’article : Modidi

Natif Kongo est une plateforme à laquelle est engagée dans l'activisme politique en ayant une attitude, et un engagement politique en privilégiant l'action directe à court terme par rapport aux principes théoriques et aux actions à long terme. Pour parvenir au changement économique, politique, environnemental et social. En général l'idée de créer cette plateforme à débuté en 2013 et publié deux ans après, par Mr. Modidi le fondateur administrateur le 16 mars 2016. Notre objectif Faire respecter les lois universel de droit de l'homme, tout en sachant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme opéré en RDC ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanisme à laquelle la plateforme NatifKongo lutte à l'avènement d'un Congo où les citoyens Congolais seront libres de parler et de croire, libérés de l'occupation de la terreur et de la misère qui semble être éternel. Nous luttons pour mettre fin à cet théâtre de l'occupation qui semble être commencé pour ne plus prendre fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.