RDC

RDC : Une continuité sans précédent d’un système oligarchique « la Kabilie »

LE PILLAGE ET LE GÉNOCIDE CONTINUENT…

Vous avez sûrement tous reçu le CV du Professeur ILUNGA ILUNKAMBA, le premier ministre du gouvernement du « Pétain » congolais.

Je me suis arrêté à ceci:

RDC

Vice-Ministre à l’Economie, Industrie et Commerce Extérieur (1981-1983);
Vice-Ministre au Plan (1983-1984);
Vice-Ministre au Portefeuille (1984-1986) ; Conseiller Principal à la Présidence de la République en matière économique et financière (1986-1987);
Vice-Ministre au Plan (1987-1990);
Ministre du Plan (1990);
Ministre des Finances (1990-1991);
Directeur Général de la SNCC en mars 2014.

Lire aussi : Le Congo et sa population nul est à l’abri du chaos

Plusieurs seront convaincus par ce cheminement qu’il qualifierait certainement de très bonne expérience professionnelle, malheureusement j’ai une autre opinion.

Je répète: les Congolais sont facilement éblouis par l’apparence des choses et n’aiment pas utiliser leur mémoire et prendre le temps de regarder les choses en profondeur. Tout ce que je peux retenir de ce cheminement professionnel affiché est qu’encore une fois, le Congo continue sa descente aux enfers. Quel nouveau rôle, voulez-vous confier à un fossoyeur du Congo ou quels résultats espérez-vous de celui qui fait partie de tous ceux qui ont conduit le Congo dans ce trou, aujourd’hui au service de l’occupation du Congo ?

Finalement, je me suis arrêté sur son autre expérience professionnelle et j’ai remarqué qu’il a un point commun avec Katumba Mwanke: Equator Bank. Si Katumba Mwanke a travaillé à Equator Bank en Afrique du Sud avant d’être parachuté au Katanga à l’arrivée de Laurent Désiré Kabila, le professeur Ilunga lui a travaillé à Retimex spécialisée dans les montages de financement avec Equator Bank et la RDC, toujours en Afrique du Sud. Et le tour est joué!

Il devient donc facile de comprendre pour qui il roule et pourquoi il a été choisi à ce poste. Sûrement ni par Fatshi le garçon des courses ni par le kadogo rwandais, mais par le même groupe qui avait imposé Katumba Mwanke pendant des années auprès des rwandais et de son kadogo. Espérons seulement qu’il ne finira pas sa carrière comme l’autre.

Le pillage du Congo va continuer tranquillement pendant que les tueurs rwandais et ougandais vont continuer de perpétrer le génocide qui dure déjà 23 ans au Congo et dont le nombre des victimes dépasse de loin les 10 Millions de nos frères et sœurs massacrés impunément.

Le Salut du Congo est dans le feu de brousse!

Article récent

Comments

comments

Posted in A la une, Affaires.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondée, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays jusqu'à ce que le peuple congolais devient bénéficiaire de ce qui lui revient de droit. Marre du système en place "la Kabilie" Une alternance négociée n'est qu'ultime humiliation" Félix Tshilombo un président nommé