RDC : Maï-Maï

Tanganyika : 1 mort dans une incursion des Maï-Maï à Mulange

Une personne a été tuée mercredi 2 janvier lors d’une incursion des Maï-Maï Fimbo na Fimbo de Bitonto, au village Mulange dans la province du Tanganyika. Selon les autorités territoriales, il s’agit d’une attaque surprise vite maitrisée par les forces de l’ordre, même si les habitants ont fui le village.

Un convoi composé de 5 camions de l’entreprise chinoise CREC, en provenance de Lubumbashi, a essuyé des tirs des assaillants causant des dommages aux véhicules.

Lire aussi : Que les Congolais se réveillent !

« Le convoi a été saboté par les coups de feu ; on a même déploré une mort, un blessé et même un chinois aussi qui était légèrement blessé au visage. Comme nous avons maintenant suffisamment des policiers et des hommes, ils sont partis. La situation est déjà maitrisée par nos hommes », a indiqué l’administrateur du territoire de Kalemie, Bernard Bokalanganya.

Lire aussi : RDC : Le silence des puissants tue autant que le bruit des mitraillettes 

Une mission conjointe MONUSCO, agences humanitaires et autorité territoriale, a été contrainte à cause des détonations de rebrousser chemin à partir du village Likasi. Situé à 12 km au Sud de Kalemie. La mission partait pour Koky à 17 km sur l’axe Moba avec l’objectif de vérifier les allégations selon lesquelles le même groupe Maï-Maï Fimbo na Fimbo de Bitonto aurait attaqué entre le 28 et le 29 décembre dernier environ 8 villages dans le secteur de Koky.

Comments

comments

Posted in Analyse & Réflexion, Drame, Événements.

Activiste Militant Résistant

Ma cause est bel bien fondé, vu la situation actuelle et les circonstances tragique que vivent les Congolais au quotidien ne me laisse pas le choix. Je milite pour mon pays et je sais que le peuple gagne toujours. Marre du système en place "la Kabilia"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.